Sortir à Chartres

Collections permanentes

Depuis 2017, la nouvelle muséographie mène les visiteurs à travers un panorama chronologique des collections, du Moyen Age au milieu du XXe siècle. Un nouvel éclairage sur Rigaud, Fragonard, Chardin, Préault, Corot, ou encore Vlaminck et Soutine, mais aussi les collections océaniennes du Gouverneur Louis-Joseph Bouge (un ensemble documentaire important sur les voyages de découverte des Îles de Tahiti, Marquises, Vanuatu, Nouvelle Calédonie) et le fonds du sculpteur-verrier Henri Navarre est proposé.

 

Voici quelques unes des oeuvres majeures :


Sainte Lucie

Francisco Zurbaràn (1598-1662)
Huile sur toile, H. 116 cm x L. 68.5 cm 

Ce tableau est l’un des volets d’un triptyque peint par le maître de la peinture espagnole du XVIIème siècle, Francisco Zurbaràn, pour le couvent San-José de la Merced Descalza de Séville. Il représente sainte Lucie. L’un des deux volets latéraux, figurant sainte Apolline, est actuellement exposé au Louvre.

inv. 3807

Buste du philosophe Alain

Henri Navarre (1885-1971)
Verre, H. 23 cm x L. 13 cm

Artiste verrier et sculpteur, Henri Navarre réalise ce portrait du philosophe Alain suite à leur rencontre en 1934. Les moments passés entre Henri Navarre et Alain dans son atelier sont l’occasion pour ce dernier de publier en 1937 les « Entretien chez le sculpteur » qui sont les transcriptions de leurs échanges spontanés. Son important fond d’atelier a été légué au musée des Beaux-Arts de Chartres.

Fonds d’atelier, Henri Navarre, inv. 81.04.48

Armure

Allemagne (XVe ou XVIe siècle)
Métal, cuir,  H 180 cm x L. 92 cm

Cette armure et son armet font partie de l’exceptionnelle collection d’armes anciennes du musée des Beaux-Arts particulièrement riche en armes blanches et en armes à feu européennes.

inv. 2469 A et B

Casse tête U’u (détail)

Iles Marquises
Bois de Toa, H. 140 cm x L. 17.5 cm x ép. 10 cm

Cette massue, provenant de la collection du gouverneur Louis-Joseph Bouge, est l’arme traditionnelle des guerriers marquisiens. Elle est sculptée sur les deux faces de plusieurs motifs  représentant des figures humaines dont la symbolique nous échappe aujourd’hui.

Fonds Bouge, inv. 84.1.53

Psaltérion

Gilles Oton
« Instrumentarium de Chartres »
Bois, métal, H. 38.5 cm x L. 57.6 cm x ép. 6.5 cm

L’ « Instrumentarium de Chartres » est constitué des copies des instruments, réalisés à l’identique et jouables, d’après les sculptures, bas-reliefs ou vitraux de la cathédrale Notre-Dame de Chartres. Ce psaltérion, instrument à cordes pincées est représenté sur le portail occidental.

inv. 2008.11.1

Bacinet et haubert de mailles

France (XVIe siècle)
Fer, cuivre, dorure, H. 83 cm

Offrande royale à Notre-Dame de Chartres, cette pièce d’armure provient du trésor de la cathédrale. La légende attribue sa donation au roi Charles VI (1366-1422) mais son étude récente laisse penser que cette armure appartenait plutôt au cabinet d’armes du roi Charles V (1338-1380).

inv. 2894

Hanap dit verre de Charlemagne

Coupe : Syrie / Pied : France
Verre émaillé, cuivre H. 24 cm x Diam. 12 cm

La tradition attribue la propriété de ce verre à l’empereur Charlemagne, bien qu’il soit un précieux témoin de l’art de la verrerie moyen-orientale du XIIe siècle et qu’il ait fort probablement été rapporté par les croisés. Ce hanap provient du  trésor de l’église de la Madeleine de Châteaudun.

inv. 5144

Stèle funéraire des Vauroux

Haut Empire
Calcaire, H. 34 cm x L. 43 cm x ép. 22 cm

Monument funéraire gallo-romain, cette stèle a été découverte à l’occasion de travaux dans le quartier des Vauroux à Chartres. Représentant une famille, elle est un touchant témoignage des pratiques funéraires de la région chartraine.

inv. 1989.1.519.1

Saint Paul

François Marchand (vers 1500-1553)
Albâtre, H. 146 cm x L. 45 cm

Cette statue du sculpteur orléanais  François Marchand a été commandée vers 1540. Elle fait partie d’un ensemble composé de saint Pierre, de la Vierge-de-Pitié ainsi que de bas-reliefs, destinés à l’église abbatiale Saint-Pierre de Chartres.

inv. 3519

Mort du général Marceau, esquisse

François Bouchot (1800-1842)
Huile sur toile, H. 38.5 cm x 48.5 cm

Il s’agit d’une esquisse du tableau éponyme peint par François Bouchot en 1835 et qui orne le salon du premier étage de l’hôtel de ville de Chartres. Cette œuvre évoque les honneurs rendus au général François-Séverin Marceau, enfant du pays chartrain mortellement blessé au combat,  le 21 septembre 1796.

inv. 56.19.1


Photos : Musée des Beaux-Arts de Chartres

Les horaires

Le musée des Beaux-Arts de Chartres est ouvert au public : 

 

> le jeudi de 10h à 12h30 et de 14h à 20h

> du vendredi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
(jusqu'à 17h du 2 novembre au 30 avril)

> les dimanches de 14h à 18h
(jusqu'à 17h du 2 novembre au 30 avril).

Contact

Musée des Beaux-Arts

29 cloître Notre-Dame
28 000 Chartres
Tél. : 02 37 90 45 80
E-mail : musee.beaux-arts@agglo-ville.chartres.fr

Afficher le plan d'accès