Votre mairie - Ses grands projets

Décembre 2017

Tribune de l'opposition

Tribune de Réinventer Chartres

VERS UN CHARTRES EN LUMIÈRES 2.0


Lors des dernières élections municipales nous avions fait la proposition (et nous étions les seuls) de mettre des moyens pour avoir une véritable stratégie touristique pour notre ville. Chartres en Lumières ne se renouvelle pas et n’est pas assez interactive ce qui fait qu’elle plafonne en terme de rayonnement. Nous avions également proposé de se replonger dans l’histoire de Chartres et de ses succès (et oui, la ville n’est pas née avec Jean-Pierre Gorges). Pour les 800 ans de la Cathédrale de Chartres, une grande fête populaire avait animé toute la ville et particulièrement le quartier de la Cathédrale.

Aujourd’hui, alors que le Maire-Président de l’Agglo s’engage dans le soutien à un Parc de Loisirs au milieu des champs avec une société qui n’a aucune expérience dans ce domaine et que les enjeux environnementaux sont de plus en plus prégnants, c’est l’occasion pour la majorité municipale de suivre nos recommandations et de «mettre le paquet» sur un véritable parc de loisirs populaire, fait par les chartrains, et en centre-ville !

Si on peut douter de la capacité de la société Graals dans le développement, la construction et l’exploitation d’un parc de loisirs sur le thème médiéval (urbaniser 260 ha de la terre de Beauce ne semble pas aller dans le sens de l’histoire), elle a de réelles compétences et une vision sur ce que doivent devenir des spectacles vivants en extérieur plus participatifs.


C’est pourquoi, pour dépasser le caractère consumériste et très peu participatif de la fête de «Chartres
en Lumières», nous proposons de monter de mi-Juin à fin Août, un véritable parc de loisirs en centre-ville
mêlant la thématique médiévale et la lumière. Basé sur l’expérience à vivre tout autant que sur la contemplation, la nouvelle « Chartres en Lumières » sera un concept unique comme elle l’était à son origine.


Notre énergie collective pourrait être mobilisée pour réussir ce pari de devenir une destination mondiale réellement unique, mêlant technologie des illuminations, spectacles vivants et participation citoyenne. C’est parce que nous aurons réussi Chartres en Lumières 2.0 que nous pourrons réfléchir à un parc à thème sur le sujet dans notre agglomération. Faisons les choses dans l’ordre et créons avec Graals, sur leurs savoirs faires, le premier parc de loisirs urbain !

Nous soutiendrons toute initiative qui permettra enfin de redonner à Chartres un nouveau souffle et soutiendra les commerçants et hôteliers de notre ville.

Sur cette proposition optimiste, nous vous souhaitons à toutes et à tous de belles fêtes de fin d’année !.

 

L'équipe de Réinventer Chartres
Noël BILLARD,
Monique KOPFER, David LEBON, Josette MORIN-BERENFELD, Sandra RENDA, Sébastien TENAILLON

Tribune du Front de Gauche

CHARTRES INSOUMISE S’ORGANISE...


2017 s’achève dans un climat politique communal et mondial délétère. Les nationalismes et leurs idées d’un autre siècle prospèrent, le changement climatique s’emballe, les droits sociaux et les services publics qui s’y rattachent sont partout remis en cause, l’économie capitaliste et son utopie d’une croissance infinie dans un monde fini continue de manipuler les foules à grand renfort de discours et de publicités... Devons nous nous contenter de cela ?
Baisserons-nous les bras?

La réponse est clairement «NON» ! Alors pour commencer l’année 2018 du bon pied, nous allons mettre en oeuvre un mouvement politique au service de nos idées. Notre tribune changera de nom en janvier et sera rebaptisée « Chartres Insoumise ». Des outils numériques verront le jour d’ici là pour nous permettre d’être plus visibles et plus efficaces sur notre territoire. Si vous souhaitez participer à l’aventure, que vous avez du temps, des idées ou des propositions concrètes, n’hésitez pas à nous contacter. Plus nous serons nombreux, plus le maillage territorial sera efficace et plus nous serons en mesure d’appliquer notre projet politique : l’Avenir en commun.


Car c’est bien de cela dont il s’agit, l’Avenir, avec un grand «A». Les défis sont incommensurables et nous représentons la seule force politique alternative au libéralisme. Nous invitons donc les 3500 chartrains ayant voté pour la France Insoumise en 2017 à s’organiser en groupes d’action. Construire un projet crédible et ambitieux face à l’austérité libérale, c’est possible ! Ne nous résignons pas, nous pouvons sortir la droite de la majorité municipale, intercommunale et départementale lors des prochains scrutins. Alors l’an prochain, on se retrousse les manches ? D’ici là, bonnes fêtes de fin d’année à tous !

 

Denis Barbe
frontdegauche.chartres@gmail.com

Tribune sans étiquette

DEATH STAR

Revoilà ces décorations outrancières et ces prospectus publicitaires affublés de petites étoiles argen-tées ou dorées, voire les deux.

Cette période est particulièrement propice aux marchands du temple et au trésor public. Certains d’entre nous ont eu la joie explosive de recevoirleurs feuilles d’impôts locaux qui, comme toutes les feuilles, tombent en ce moment. Pour ceux qui sont au-dessus de ces contingences, les feuilles natu-relles sont bien plus légères et colorées.


Cette fin d’année aura pour thème la guerre des étoiles, la reine des neiges et autres héros virtuels. Je ne parle plus de « fête de Noël » qui n’est que l’uberisation d’une ancienne fête religieuse. Cette méthode, chère aux macronistes gloubiboulga, finit par pourrir tout ce qu’elle touche. Qu’y a-til de joyeux dans cette marchandisation nauséeuse ?

Entendez donc le petit serviteur zélé libéral vous intimer d’accepter la joie payable à crédit, la poudre aux yeux qui finit par brûler et les friandises pâteuses qui laissent un mauvais goût au fond de la gorge.

Cette tribune étant interdite aux moins de 10 ans, je ne choquerai pas les enfants en affirmant que le père Noël est bien une ordure. Chaque 25 décembre on se réveille avec la gueule de bois et le porte-monnaie vide. Les winners auront le sourire aux lèvres, ils se basculent un godet à votre piètre santé financière. Normal, bourrés comme des cantines c’est vous qui rincez !

Rejoignez le côté obscur ou préparez-vous à billancher !
Joyeux Noël et vive la France !

 

T.Brière-Saunier
Contact: Alliance.Royale28@inmano.com
Twitter: @canardsanstete1
FB: Alliance-Royale-sur-Chartres

Tribune de la majorité

CETTE FOIS, LE COPIER-COLLER NE SUFFIRA PAS !

Ceux de nos opposants qui veulent « réunir Chartres » ont manifestement besoin d’idées.
Après avoir repris à leur compte la solution imaginée par le maire de Chartres pour éviter la fermeture de la Poste de la Madeleine, voilà qu’ils suggèrent la création d’une « fête médiévale » à Chartres, que le même maire de Chartres a déjà mise dans les tuyaux depuis plusieurs mois.

Nous pourrions nous en amuser… Nous préférons nous en réjouir, en leur suggérant encore un effort : oubliez votre tactique du « coucou » et préférez la politique de la « chouette », l’oiseau de la sagesse. Et plutôt que d’opposer Chartres en Lumières et cette « fête médiévale », pourquoi ne pas les conjuguer ? Méditez un instant sur la valeur du « en même temps » que certains d’entre vous célèbrent chez un Autre…

Car ces partisans du « réunir » composent une galaxie de plus en plus écartelée par le fossé qui se creuse entre socialistes bon teint et convertis macroniens.

À ce propos, nous aurions préféré qu’ils posent la vraie question du jour : que pensent-ils de la suppression annoncée de la taxe d’habitation pour 80 % des Français, et donc des Chartrains, sachant que 30 % d’entre eux en sont déjà exonérés ? Trouvent-ils juste, eux qui s’arrogent en permanence le monopole de la justice et de la morale, que 20 % de leurs concitoyens continuent de payer cet impôt réputé « injuste » par le président de notre République lui-même ? Ces 20 % n’auraient-ils pas le droit à la même justice républicaine ? Sont-ils des citoyens de seconde zone ? Alors soumettons-leur un petit problème d’arithmétique démocratique.

Sachant que notre municipalité baisse les taux de la taxe d’habitation chaque année depuis bientôt 17 ans, et que nous avons renouvelé en 2014 l’engagement de poursuivre cette baisse jusqu’en 2020, devons-nous continuer à tenir cette promesse ? En effet, si le président de la République tient son engagement d’une compensation financière intégrale de cette suppression de recettes communales, faut-il que nous continuions à amputer les moyens de la Ville, alors que cela reviendra à pénaliser les Chartrains (hors les 20 % de « cochons payants ») ? Car la décision du président Macron va fixer les choses, et donc récompenser toutes les municipalités qui auront augmenté leur taxe d’habitation pendant des années, sanctionnant à l’inverse celles qui ont su gérer…

Nous serions curieux de connaître l’avis de ces démocrates affichés, bien silencieux devant la suppression du seul lien fiscal qui relie l’ensemble des habitants à leur municipalité élue. Devons- nous leur rappeler que le consentement à l’impôt est à la base de toute démocratie ?
Quant à nous, nous n’imaginons pas un instant notre maire s’asseoir sur ses engagements et les nôtres pris à l’égard de tous les Chartrains…

Dans l’attente de vous lire le mois prochain…


Les élus de la majorité municipale