Votre ville - Découvrir Chartres

La Place du Cygne

La place du Cygne et la rue Sainte-Même qui lui fait suite marquent vraisemblablement la limite ouest de la ville avant le 12e siècle. Jusqu'au 19e siècle, le terre-plein central était occupé par un pâté de maisons encadré par les rues de For-Boyau et du Cul-Salé.

 

On y trouvait la pâtisserie Lemoine dont la spécialité était le Pâté de Chartres, fabriqué alors avec la chair d'un gibier aujourd'hui disparu, le pluvier guignard. Vers 1780, Lemoine et son concurrent Philippe, rivalisèrent de publicité, par la voix de deux poètes alors célèbres : Collin d'Harleville et Nicolas Guillard. Un autre traiteur habitait là, Guillaume Brissot, dont un des fils (Jacques Pierre Brissot) allait, en 1789, fonder Le Patriote français, premier quotidien politique, avant de devenir l'un des chefs du parti girondin. Ce lieu ombragé offre aujourd'hui des terrasses de cafés et accueille le marché aux fleurs.

La place du Cygne accueille le marché aux fleurs le mardi, jeudi et samedi de 8h00 à 19h30. Elle est restaurée début 2016 dans le cadre du plan de rénovation du coeur de ville.