Conservatoire à rayonnement départemental de Chartres : cloître des Cordeliers – Ville de Chartres

Vivre à Chartres

Les missions, les équipes et l'histoire


Les missions du Conservatoire

Service de la Ville de Chartres, le Conservatoire de Chartres est un établissement spécialisé d’enseignement artistique en musique et en danse. Il accueille environ 700 élèves venant principalement de l’agglomération chartraine mais aussi de l’ensemble du département.

En cohérence avec les grands axes de la politique culturelle de la Ville de Chartres, le Conservatoire poursuit une dynamique d'ouverture vers de nouveaux publics, d'innovation pédagogique, de création et de rayonnement.

Le Conservatoire de Chartres est accessible aux élèves de tout âge à partir de la moyenne section de maternelle. Différents parcours de formation sont proposés selon le projet personnel de l’élève. L’équipe pédagogique est composée de 37 professeurs qui dispensent un enseignement s’adressant aux amateurs comme aux futurs professionnels.

Le Conservatoire est également présent dans le milieu scolaire grâce à :

  • des Classes à horaires aménagés sur le temps scolaire en musique et danse (CHAM et CHAD), du CE1 à la 3ème pour la musique et du CE2 à la 3ème pour la danse ;

  • et des dispositifs d’Éducation Artistique et Culturelle (EAC).

Le Conservatoire participe activement par le biais de sa saison artistique, en partenariat avec les autres établissements culturels de la ville, à la création et à la diffusion de spectacle vivant.

En savoir plus

En savoir plus sur les formations en musique, traditionnelles ou à horaires aménagés.

En savoir plus sur les formations en danse, traditionnelles ou à horaires aménagés.

En savoir plus sur les inscriptions au Conservatoire.


Les équipes du Conservatoire

L’équipe administrative et technique

Direction
> Hervé Guignier

Responsable administrative
> Katia Lauro

Scolarité / Communication
> Jean-Philippe Ménard

Régie technique / Parc instrumental
> Éric Verslyppe

Accueil
> Carole Geslin
> Camille Lemesle

L’équipe pédagogique en musique

Cordes
> Alto : Sophie Cerf
> Contrebasse : Éric Lancelot
> Violoncelle : Cécile De Hann
> Violon : Nicolas Gros, Priscille Lachat-Sarrete et Nicole Tamestit

Bois
> Flûte traversière : Jean-Christophe Maltot
> Hautbois : Catherine Coquet
> Basson : Pierre Walter
> Clarinette : (nouveau professeur)

Cuivres
> Trompette : Véronique Drouet
> Cor : Emmanuel Tricheux
> Trombone : (nouveau professeur)

Instruments polyphoniques
> Harpe : Frédérique Veyrac
> Guitare : Nicolas Sassot
> Orgue : Jean-Luc Thellin
> Percussions : Charlotte Lesage
> Piano : Aurélien Pontier, Murielle Petit et Lydia Tanguy

Voix
> Chant Choral : Philippe Frémont
> Maîtrise : Philippe Frémont
> Chant lyrique : Jean-Philippe Lafont

Jazz
> Ensembles jazz : Christophe Beuzer et Antoine Delaunay
> Piano : Antoine Delaunay
> Saxophone : Christophe Beuzer

Musiques actuelles
> Guitare Basse : Patrick Hoarau
> Guitare électrique : Patrick Hoarau
> Chant : Patrick Hoarau
> Musique Assistée par Ordinateur (MAO) : Christophe Beuzer

Musiques anciennes
> Clavecin : Irène Assayag
> Flûte à bec : Frédérique Veyrac

Culture musicale
> Écriture : Pierre Penisson
> Formation musicale : Isabelle Cesard, Youliana Patrouilleau, Camille Poupat et Pascale Rouault

Découverte
> Éveil musical : Camille Poupat
> Atelier « découvertes des instruments »

Pratiques collectives
Musique de chambre, orchestre symphonique junior, orchestre d’harmonie junior, orchestre symphonique, big band, ateliers jazz, ateliers musiques actuelles, grand chœur, et ensembles de classes.

Accompagnateurs
> Ziska Gougginsperg et Yulia Kopshar

L’équipe pédagogique en danse

> Éveil danse : Nadège Dagobert
> Formation Musicale Danseur
> Culture chorégraphique
> Danse contemporaine : Nadège Dagobert
> Danse classique : Natacha Le Saint, Lode Devos et Patricia Dugast


L'histoire du lieu

Institué en Italie par François d’assise, l’ordre des Frères Mineurs de Saint-François, appelés en France Cordeliers du fait qu’ils portaient une corde par dessus leur vêtement, s’établit à Chartres en 1231.

L’autorisation leur est donnée de construire dans le faubourg des Épars, aujourd’hui rue du Grand Faubourg. Lors du siège de la ville en 1568,  le couvent est détruit pour empêcher l’armée protestante d’en faire un réduit stratégique. Charles d’O, alors seigneur de Vérigny, acquiert un terrain au clos Saint-Père près de la porte Saint-Michel pour réinstaller les Cordeliers. La réalisation de l’édifice débutera en 1569 pour s’achever en 1586. Celui-ci comprenait alors une église et le cloître à colonnes toscanes, regroupant une bibliothèque, un dortoir à cellules et un réfectoire.

Depuis, le cloître a occupé différentes fonctions. À la révolution, la chapelle sert à l’assemblée des trois Ordres pour l’élection des députés aux états généraux de 1789. En 1791, Le couvent, nationalisé, est destiné aux services du département, puis en 1795 les bâtiments deviennent école centrale puis école secondaire et enfin sont annexés au nouveau lycée Marceau construit entre 1884 et 1887. En novembre 1857, l’église disparaît. Aujourd’hui il reste un fragment de mur nord de l’édifice encore visible dans le cloître. L’ensemble des bâtiments est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1959 et 1979.

Renseignements

Conservatoire de musique et de danse
Cloître des Cordeliers – 22, rue Saint-Michel
28000 Chartres

Tél. 02 36 67 30 70.

Courriel : conservatoire@remove-this.agglo-ville.chartres.fr

Horaires en période scolaire :
> du lundi au vendredi de 9 h à 20 h ;
> et samedi de 9 h à 16 h.