Exposition Ateliers Lorin – Chemin des Arts 2021 – Ville de Chartres

Sortir à Chartres

Le Chemin des Arts

À chaque printemps, le Chemin des Arts vous propose un parcours d’art contemporain dans le cœur de ville.

Il relie trois lieux dédiés : la chapelle Saint-Éman, le prieuré Saint-Vincent et la collégiale Saint-André. Mosaïstes, peintres, sculpteurs, plasticiens, photographes, dessinateurs… y participent avec envie, surprenant par leur technique et leur créativité.

L’art contemporain s’expose donc à Chartres, de mars à décembre, avec une dizaine d’expositions différentes et constitue une proposition unique en région Centre-Val de Loire.


Parcourez le Chemin des Arts

Mosaïque réalisée par Andrée Dumas
À ne pas manquer !
Exposition Andrée Dumas – Chapelle Saint-Éman

Du 18 septembre 2021 au 12 décembre 2021

Voir la suite
Peinture d'une jeune femme assise sur une marche, au pied d'une cathédrale
À ne pas manquer !
Exposition Antoine Vincent – Collégiale Saint-André

Du 02 octobre 2021 au 07 novembre 2021

Voir la suite

Pour exposer sur le Chemin des Arts

Le Chemin des Arts accueille les artistes confirmés sur étude de dossier. Vous pouvez proposer votre candidature.

Contactez-nous au 02 37 23 41 43 ou chemindesarts@remove-this.agglo-ville.chartres.fr.


Les œuvres du Chemin acquises par la Ville

« La politique de la ville, c’est d’acquérir régulièrement des œuvres issues des expositions qui se déroulent à Chartres, explique Isabelle Vincent, adjointe en charge de la Culture. C’est le cas du David et Goliath de Christophe Charbonnel, après la sculpture du Japonais Tetsuo Harada qui a pris place devant la médiathèque. Les œuvres acquises rejoignent ainsi les collections de la ville et sont disponibles à la location dans l’artothèque. Même si je suis bien consciente que les œuvres monumentales comme celle de Charbonnel sont beaucoup plus difficiles à manipuler et ont quand même vocation à rester sur le domaine public. Il est important que la culture ne soit pas confinée dans des lieux confidentiels mais soit offerte aux yeux de tous ».

David et Goliath

En 2019, suite à l’exposition des statues monumentales de Christophe Charbonnel, la Ville a fait l’acquisition de l’une de ses œuvres à deux personnages (pour 56 000 €) : David et Goliath, qui se défieront désormais du regard place des Halles.

« La mythologie traite de ce qui traverse les hommes, explique l’artiste, les émotions, les doutes et les dilemmes cornéliens entre le bien et le mal ».

Vibration

En 2018, la Ville a acquis une des « mailles » du Tricot de la Terre du sculpteur Tetsuo Harada, intitulée Vibration (pour 14 000 €). Elle est installée devant la médiathèque l'Apostrophe.

« Mon œuvre s’articule autour du Tricot de la Terre, ensemble de sculptures qui couvre le monde. Ce tricot est fait de boucles et de liens qui unissent la terre dans un esprit de paix et d’amitié ».