Sortir à Chartres

Janvier 2018 : tabagie de singes par Teniers le Jeune

Tabagie de singes
Teniers David, dit Le Jeune (1610-1690)
Huile sur bois, 22X16 cm
Inv. 5651

 

Entrée au Musée de Chartres en 1888 par le don Justin Courtois, cette huile sur cuivre parqueté s'inscrit dans un ensemble d'œuvres relatif au thème des singeries, en vogue au cours des XVIIe et XVIIIe siècles.

David Téniers le Jeune, peintre flamand, a réalisé diverses compositions et variantes sur le thème de la tabagie de singes, certaines entièrement autographes, d'autres avec la participation de son atelier. Bien que l'exemplaire du Musée de Chartres ne soit pas signé, sa qualité permet de l'attribuer à Téniers lui-même.

 

Cette représentation zooanthropomorphique dérive de la thématique générale du singe comme image du mal et met en scène la futilité de certaines des activités de l'Homme. Néanmoins, dans les œuvres de l'artiste flamand, ce symbole péjoratif se double d'un divertissement : le thème est traité dans une intention nettement caricaturale.

 

L'art de David Téniers le Jeune, très en vogue en France au XVIIIe siècle, permettra de poursuivre la représentation de l'image du singe, comme en témoignent les deux portraits simiesques de Jean-Baptiste Siméon Chardin conservés dans notre musée.