Zone piétonne – Ville de Chartres

Vivre à Chartres

Je suis automobiliste

Je suis automobiliste quand je conduis un véhicule motorisé et carrossé.

  • La masse, la puissance et l’envergure de mon véhicule m’oblige à être extrêmement prudent en ville où les modes de déplacement sont divers. [Article R412-6]

  • Les vélos et engins à déplacement personnel motorisé ont eux aussi leur place sur la chaussée. J’adapte ma conduite et me montre courtois.

  • Je prends en compte les nouveaux aménagements dédiés aux autres modes de déplacement comme le double-sens cyclable. Cela m’évite des colères injustifiées et fatigantes.

  • Je m’expose à une amende de 135 € et un retrait de 6 points en cas de non-respect des priorités accordées aux piétons. [Décret n°2018-795 du 17 septembre 2018]
« Mais ! On peut plus rouler ! » : ce partage de la chaussée ne me fait pas perdre du temps. En ville, la vitesse moyenne en voiture est comprise entre 17 et 26 km/h. Soit bien en dessous des classiques 50 km/h. On se détend, et on en profite pour être plus attentif aux autres.

    Où circuler ?

    • Je circule sur la chaussée.

    • J’ai interdiction de circuler sur les trottoirs, les bandes et pistes cyclables, les voies vertes et dans les couloirs de bus.

    Comment circuler ?

    • Je respecte le code de la route : priorité à droite, feux, stop, cédez-le-passage, alcoolémie, … (135 € d’amende).

    • Je cède le passage aux piétons qui traversent une chaussée, ou qui manifestent clairement l’intention de le faire. J’adopte un bon réflexe : je ralentis en présence de piétons (135 € d’amende et un retrait de 6 points). [Article R415-11 et décret n°2018-795 du 17 septembre 2018]

    • Dans les zones de rencontre et la zone piétonne, les piétons sont prioritaires et ont le droit de circuler sur toute la chaussée. [Article R110-2]

    • Dans la zone piétonne, je dois rouler au pas (6 km/h).

    • J’évite de me faufiler et de remonter les files et inter-files.

    • J’indique mes dépassements et changements de direction grâce à mes clignotants dans toutes les situations, notamment dans les parkings, zones de rencontre et piétonne. Plus qu’un système de sécurité, ce sont des moyens de communication.

    • Avant de tourner, je vérifie mes angles morts et fais particulièrement attention aux cyclistes et usagers d’engin de déplacement personnel motorisés pouvant circuler à ma droite sur une bande cyclable. Ces derniers sont d’ailleurs prioritaires : je dois donc les laisser passer avant de tourner. [Article R415-3]

    • Lorsque je dépasse un cycliste, ou un usager d’EDPM, je prends une distance de sécurité d’un mètre. Même si pour cela, je dois chevaucher (et non traverser) une ligne continue. [Article R412-19]

    • Je cède le passage au bus indiquant son attention de quitter un arrêt situé sur la chaussée (clignotant gauche). Les bus sont en effet prioritaires dans ce cas.

    • J’ai interdiction d’utiliser mon smartphone : je dois disposer d’un équipement intégré (ou en seconde monte) avec contrôles au volant pour passer et recevoir des appels (135 € d’amende).

    • J’ai interdiction d’utiliser des écouteurs ou un casque audio (135 € d’amende).
    Le double-sens cyclable : dans certains cas, les cyclistes peuvent remonter une rue en sens unique, c’est ce qu’on appelle un « double-sens cyclable ». Ce double-sens est généralisé dans les zones 30 et de rencontre. Cette remontée est donc autorisée et encadrée par le code de la route. Je me montre alors vigilant aux vélos et EDPM pouvant arriver en face de moi sur ma gauche.
    Rappel : si un piéton se trouve à plus de 50 mètres de tout passage piéton, ou dans une rue n'en comportant aucun (comme c'est généralement le cas dans les zones 30 et de rencontre), il est en droit de traverser la chaussée où il le souhaite. Dans ce cas, je dois m’arrêter et lui céder-le-passage (135 € d’amende et un retrait de 6 points).

    Où stationner ?

    • Je stationne sur les emplacements qui me sont réservés en vérifiant que je ne gêne personne. À Chartres, il existe plusieurs types de stationnement.

    • En zone piétonne, je peux m’arrêter mais pas stationner dans la rue (amende 35 €).

    • Je n’ai pas le droit de stationner (ni de m’arrêter) sur les trottoirs, bandes cyclables, arrêts et couloirs de bus, passages piétons et devant une bouche d’incendie (35 € ou 135 € d’amende).

    • Si aucun stationnement n’est marqué au sol, je n’ai pas le droit de stationner à moins de 5 mètres d’un passage piéton, pour des raisons de visibilité (135 € d’amende).

    • Je suis attentif lors de l’ouverture de ma portière pour éviter de percuter un piéton ou un cycliste. Un bon réflexe est d’utiliser la main opposée à la portière car cela m’oblige à tourner le buste et donc la tête et donc les yeux.
    « Il y a la place, donc je me gare » : stationner sur les trottoirs ou passages piétons est considéré comme un stationnement gênant. Ce comportement est sanctionné par une amende entre 35 € et 135 €.

    Quels équipements ?

    • Je dois disposer d’un gilet de sécurité retro-réfléchissant marqué « CE » et le garder à porter (ex : boîte à gants). Lors d’un arrêt d’urgence, je l’enfile avant de sortir du véhicule de nuit comme de jour (135 € d’amende). [Articles R416-17 à R416-20 et arrêté du 29 septembre 2008]

    • Je dois avoir un triangle de signalisation de danger homologué et marqué « E 27 R ». Je l’utilise si mon ou un véhicule est immobilisé sur la chaussé et l’installe à une distance de 30 mètres environ ou avant un virage pour prévenir les autres usagers (135 € d’amende). [Articles R416-17 à R416-20]

    • Je dois également disposer d’un éthylotest marqué de la norme « NF ». [Articles R233-1 à R233-3]

    • Je n’ai pas le droit de rouler avec des pneus endommagés. Il m’est alors conseillé d’avoir une roue de secours et le matériel pour l’installer (135 € d’amende). [Articles R314-1 à R314-7]

    • Je vérifie et maintiens en état mes feux de signalisation pour voir et être vu. Il m’est conseillé d’avoir des ampoules de rechange dans mon véhicule (68 € d’amende et immobilisation du véhicule possible). [Articles R313-1 à R313-32]

    • Je vérifie et entretiens régulièrement mes pneus et freins. [Articles R314-1 à R314-7]

    • Je nettoie régulièrement mes vitres et ne doit pas les modifier, sauf pour raisons médicales. [Articles R316-1 à R316-10 et arrêté du 18 octobre 2016]

    • J’installe mon enfant de moins de 10 ans à l’arrière et dans un système homologué (135 € d’amende).  [Articles R412-1 à R412-5]

    Pour rouler plus loin

    L’application Chartres : pour me repérer en ville et avoir toutes les informations utiles en poche. Elle est disponible gratuitement sur Google Play et sur l’App Store.   

    Stationner à Chartres : pour tout savoir sur les types de stationnement à Chartres : payant, souterrain, réglementé, minute ou résidentiel.

    Service PayByPhone : pour payer mon stationnement à Chartres.

    Service QPark : pour connaître les tarifs et réserver un stationnement dans un des parkings souterrains du centre-ville de Chartres.

    Association Prévention routière : elle conduit des actions préventives dans l’éducation routière, la sensibilisation et l’information du grand public. Leur site me permet de rester à jour et de tester mes connaissances du code de la route. En savoir plus sur l’association Prévention routière.