Actualités de la Ville de Chartres

Outils et services

Le réciprocateur contre les herbes en ville – Zéro phyto

Le réciprocateur contre les herbes en ville – Zéro phyto – Ville de ChartresEspaces verts

03 septembre 2018

En ville, la débroussailleuse ne fait pas bon ménage avec les vitrines, fenêtres et véhicules, souvent trop proches des plantes à couper. Dans la lutte des herbes spontanées qui poussent sur les trottoirs et voiries, le réciprocateur est l’outil le mieux adapté.


Au pied des arbres, le long des trottoirs ou des allées, dans les jardins ou les espaces publics, le réciprocateur est votre allié : il ne fait pas de projection et est une alternative aux pesticides ou à la houe maraîchère.

De loin, l’appareil ressemble à une débroussailleuse mais en l’observant d’un peu plus près, on s’aperçoit qu’il possède deux lames distinctes, positionnées l’une au-dessus de l’autre, tournant chacune en sens inverse de l’autre. Les disques fonctionnent presque comme des ciseaux et ont l’avantage d’éviter les projections de cailloux, de morceaux de plantes ou de gravillons. Le travail s’effectue au ras du sol ; l’engin permet également de gratter une partie de la terre qui a pu s’agglutiner à un endroit ou de découper une bordure d’herbe. Facile d’utilisation, il peut couper la végétation au niveau du collet d’un arbre sans le blesser. La limite de cet outil ? Quand la végétation est herbeuse et très dense.

Relativement léger, le réciprocateur est porté sur le dos de l’utilisateur. La tête de l’engin peut s’adapter aux débroussailleuses thermiques mais aussi à des appareils alimentés par batteries pour une utilisation moins bruyante.

Une alternative moins radicale

Avec l’objectif affiché du « zéro herbe », plusieurs services de la Ville de Chartres (Espaces verts ou Propreté notamment) ont adopté le réciprocateur pour lutter contre les indésirables. L’appareil n’a pas vocation à être utilisé partout. C’est sur la voirie qu’il se montre le plus efficace et dans les espaces restreints où le public, les bâtiments et les véhicules sont proches.

Toutes les alternatives aux désherbants nécessitent une nouvelle approche de l’environnement urbain et font apparaître la nécessité de gérer les espaces verts de différentes manières. En clair, selon les secteurs, l’entretien (tonte, taille, désherbage…) n’est pas fait à l’identique, avec le même matériel la même rigueur. À chacun de définir son niveau de tolérance vis-à-vis de la nature en ville.

Plan d'accès

Chartres

28000

Téléchargez gratuitement l'application Chartres

Cliquer pour accéder à Google Play (nouvelle fenêtre)

Cliquer pour accéder à l'App Store (nouvelle fenêtre)

Rejoignez-nous

Facebook – Ville de Chartres     Twitter – Ville de Chartres

YouTube – Ville de Chartres    Instagram – Ville de Chartres