Actualités de la Ville de Chartres

Outils et services

Coup de pouce clé et clem : des écoliers engagés et volontaires

Coup de pouce clé et clem : des écoliers engagés et volontaires – Ville de ChartresScolarité

02 janvier 2020

Jeudi 28 novembre 2019, l’hôtel Montescot accueillait la cérémonie du dispositif Coup de pouce Clé (Club de lecture et d’écriture) et Clém (Club de lecture, d’écriture et de mathématiques). Vingt-deux enfants de classes primaires y ont participé jusqu’à la fin de l’année pour consolider leur apprentissage.


Lire, écrire et compter sont des savoirs fondamentaux que chaque enfant acquiert au début de sa scolarité. Et lorsque des fragilités subsistent, il est possible de les gommer à l’école après l’heure de classe.

C’est l’objectif du Coup de pouce Clé et Clém : un soutien supplémentaire pour les élèves qui en ont besoin. Ce dispositif, financé par la Ville et l’État, et porté par le CCAS (Centre communal d’action sociale) de Chartres, existe depuis 2007 dans le cadre du Programme de réussite éducative (PRE).

Jeudi 28 novembre 2019, accompagnés de leur famille à l’hôtel Montescot, vingt-deux enfants ont signé leur engagement en présence des animateurs, coordinateurs, d’enseignants, de Nadia Glückstein, déléguée de l’association Coup de Pouce, et d’Elisabeth Fromont. « C’est un moment important pour eux puisque ce dispositif est une aide pour bien mener sa vie, souligne la première adjointe en charge des Affaires sociales. Il faut qu’ils tirent profit de cette expérience. »

Une nouvelle matière cette année

Deux clubs de lecture et d’écriture sont organisés à l’école Maurice-Carême quatre fois par semaine (lundi, mardi, jeudi et vendredi).

Ils permettent aux enfants de CP concernés de retrouver un environnement favorable à l’apprentissage de la lecture : goûter-langage, jeux, temps en autonomie ou à deux avec l’animateur, lecture… Nouveauté cette année, les mathématiques sont aussi de la partie.

Les élèves de CE1 des clubs Coup de pouce Clém se retrouvent depuis novembre trois fois par semaine (lundi, mardi et jeudi) à l’école Henri-IV pendant 1 h 30, encadrés par un animateur.

Au programme : un goûter, des activités ludiques (Tangram, dessin géométrique, jeu des différences, jeux mathématiques), un temps de travail donné par les enseignants et la lecture d’une histoire pour clore la séance.

« Dans les deux cas, les parents sont pleinement associés à la vie du club, complète Jessica Talbot, coordinatrice au sein du PRE. Ils doivent prévoir un goûter et assister au moins à une séance par trimestre ». Mahamadou, papa de Ayyoub, en est conscient : « Nous sommes prêts à donner un coup de main, assure-t-il. C’est une bonne chose pour les enfants, il faut les aider au maximum. »

L’IND se mobilise aussi

L’Institut Notre-Dame propose à ses élèves l’application Voltaire, un programme de remise à niveau en orthographe et syntaxe. Accessible sur ordinateur, tablette ou smartphone, il permet aux lycéens de mieux maîtriser la langue française durant leur temps libre. Et depuis la rentrée de septembre, les collégiens peuvent eux aussi s’évaluer.

« Ce n’est pas obligatoire même si nous les incitons fortement à se former, souligne Marc Tranin, le directeur de l’IND. C’est une aide ludique à l’amélioration de l’orthographe et nous ferons un bilan dans deux ans pour juger les progrès. Pour le moment, nous avons un retour positif de la part des élèves. Ce certificat correspond à notre projet d’établissement, c’est-à-dire l’excellence de la maîtrise de la langue française. »

Téléchargez gratuitement l'application Chartres

Cliquer pour accéder à Google Play (nouvelle fenêtre)

Cliquer pour accéder à l'App Store (nouvelle fenêtre)

Rejoignez-nous

Facebook – Ville de Chartres     Twitter – Ville de Chartres

YouTube – Ville de Chartres    Instagram – Ville de Chartres