Bibliothèques de Chartres : rayonnage de la médiathèque l'Apostrophe – Ville de Chartres

Sortir à Chartres

L'histoire et les acteurs de la Fête de la musique à Chartres

Tous les ans, le 21 juin, se tient la Fête de la musique. Le centre-ville accueille alors tous ceux et celles souhaitant faire partager leur musique aux Chartrains.


Naissance de la Fête de la musique

Le 21 juin 1981 est née la 1ère journée nationale de la musique pour la solidarité. Toutefois, c’est en 1982 que le 21 juin, jour symbolique du solstice d’été, que la fête de la musique devient un symbole. Cette grande manifestation populaire permet alors à tous les musiciens, professionnels et amateurs, de s’exprimer et de se faire connaître. La réussite est immédiate.


Les festivités chartraines

À Chartres, les lieux phares de la fête de la musique sont la place des Halles, la place Billard, la place des Épars et la place Drouaise. Puis les musiciens s’installent dans les rues, les squares, les kiosques, les jardins... Attirant ainsi, chaque année, des milliers de personnes dans les rues chartraines.

La ville de Chartres a pour rôle d’orienter les groupes musicaux vers les espaces publics adaptés en fonction du style musical et de la puissance sonore, de les soutenir techniquement en leur fournissant une alimentation électrique et la mise en place de plusieurs scènes, de veiller au bon déroulement de la manifestation dans le respect des règles de sécurité, et de promouvoir le programme musical chartrain.

Auparavant, la ville organisait également un tremplin pour les groupes locaux sur un podium place des Halles. Plusieurs groupes étaient retenus et passent devant un jury le jour J. Le jury désignait le lauréat à qui la ville offrait l’enregistrement d’un CD.


Les ensembles chartrains s’invitent à la Fête de la musique

L’harmonie municipale

L'orchestre, dans sa structure actuelle, est le résultat de la fusion de deux ensembles plus anciens : l'harmonie chartraine et le cercle musical Saint-Ferdinand.

L'harmonie chartraine, ancienne chorale et fanfare de Chartres, fut autorisée par décret du 29 mars 1852. Elle avait pour but de propager le goût de la musique principalement par des cours gratuits de musique vocale et instrumentale, par des auditions publiques et par des soirées musicales à prix réduits. Elle se proposait en outre d’aider aux œuvres de bienfaisance et de contribuer à l’éclat des fêtes publiques. Elle était placée sous le patronage de l’autorité municipale de la ville de Chartres et se composait de sociétaires exécutants, de membres fondateurs et de souscripteurs. L’harmonie chartraine organisait également des tombolas dont le produit servait à l’achat d’instruments et participait à des manifestations en France.

Le cercle musical Saint-Ferdinand

Le cercle musical Saint-Ferdinand fut crée en 1858. Engagé, il proposait de nombreuses manifestations au même tire que l’harmonie chartraine. Ainsi, en 1931, il invita le conseil municipal à assister à une soirée donnée au théâtre municipal au profit du comité d’assistance aux prisonniers de guerre. En 1956, les deux formations se regroupent sous la même baguette.

Le conservatoire de musique et de danse de Chartres

Le Conservatoire est un service municipal qui accueille plus de 700 élèves musiciens et danseurs. Plus de 40 instruments différents sont enseignés par des professeurs diplômés.

L’orchestre symphonique de Chartres

L’orchestre symphonique est une célèbre formation orchestrale amateur présente sur la place chartraine depuis plus de 30 ans. Il présente régulièrement dans l’agglomération des concerts de prestige et de qualité et s’associe parfois à d’autres formations sur une même scène.

L’association chartraine de musique de chambre

L'association a pour but de promouvoir la musique de chambre au travers de l'organisation de concerts et de manifestations culturelles diverses. Elle donne des concerts dans des endroits prestigieux tels le musée des Beaux-Arts de Chartres le 21 juin 1997. La présidente de l’époque explique alors que « le jour de la musique, tout musicien se doit de jouer, de se produire en public pour interpréter des œuvres, afin de faire partager le plaisir ».


La Fête de la musique est aujourd'hui devenue une véritable institution internationale et sera célébrée cette année encore à Chartres tout comme à Berlin, Stockholm, Québec et New York.

Sources : Archives de la Ville de Chartres 565W96, « Votre Ville – Été 2003 », 12II194, 12II152, 2Fi152.