C'Chartres métropole 2019-2020 : saison 2019-2020 – Ville de Chartres

Sortir à Chartres

C'Chartres métropole Handball

Créé en 1969 et évoluant sans faille, au niveau national depuis 1986, le C'Chartres métropole Handball s'est imposé comme le fleuron des sports collectifs en Eure-et-Loir.

C’Chartres Métropole Handball (C’CMHB) évolue cette saison en première division (LNH). À tous les niveaux, le club a solidifié ses bases pour écrire une nouvelle page de son histoire.


Saison 2019-2020

Le C’CMHB s’appuie cette saison sur un groupe largement renouvelé de 17 joueurs.

« La stratégie du recrutement a consisté à disposer pour chaque poste d’un joueur aguerri à l’élite et d’un jeune en devenir, détaille Raphaël Geslan, le directeur général. Les joueurs d’expérience ont été choisis pour leur ambition, leur attitude très professionnelle et leur capacité à transmettre aux plus jeunes la rigueur indispensable pour évoluer au plus haut niveau (investissement à l’entraînement, qualités d’abnégation, hygiène de vie…). Ce processus doit nous permettre de nous inscrire de manière pérenne en première division. »

Le staff a lui-aussi pris du muscle. Le nouveau coach espagnol, Toni Gerona, a entraîné et formé des joueurs durant 16 ans à Barcelone. Il est également sélectionneur de l’équipe nationale de Tunisie. « C’est un grand formateur, travailleur et très exigeant avec les joueurs », détaille Raphaël Geslan. Il est secondé par Frédéric Salmon et un préparateur physique, Pierre Gomez.

L’entraînement des gardiens a été confié à Ricardo Candeias, ancien joueur du C’CMHB. La saison a démarré le 4 septembre (défaite 25-29 contre Aix).

L’objectif annoncé ? Le maintien. « On estime pour cela qu’il faut viser 7 à 8 victoires Il y aura des matchs très ciblés à ne pas rater », prévient Raphaël Geslan.

L'effectif

Nebojša Grahovac, Kim Sonne, Nathan Renaud, William Benezit, Yannick Cham, Vanja Ilić, Morten Vium, Wael Jallouz, Zacharia N'Diaye, Nikola Jukic, Sergiy Onufriyenko, Matej Mikita, Dan Racoțea, Aurélien Tchitombi, Vasja Furlan, Sergueï Koudinov, Youssef Benali, Edgar Dentz et Leonardo Domenech de Almeida.

Renseignements