Vacances à Chartres : les fresques dans la ville – Ville de Chartres

Sortir à Chartres

Les fresques dans la ville


Mur de stars

Prenez le temps de détailler la magnifique fresque murale réalisée par la société A. Fresco qui orne le pignon du cinéma Les Enfants du Paradis pour reconnaître les trente acteurs et actrices français, installés dans le décor du Théâtre des Funambules utilisé en 1945 par le réalisateur Marcel Carné dans son film Les Enfants du Paradis, chef-d’œuvre du cinéma français.

Au « paradis », surnom donné au dernier étage du théâtre réservé au public le plus populaire, on reconnaît, de gauche à droite, Fabrice Luchini, Kad Merad, Gérard Lanvin, Jean Gabin, Audrey Tautou, Fanny Ardant, Bourvil, Jean Dujardin, Marion Cotillard, Isabelle Huppert, Alain Delon, Vincent Lindon, Yves Montand, Louis de Funès, Gérard Depardieu, Nathalie Baye, Jean-Paul Belmondo, Michel Serrault, Mathilde Seigner… et sur la balançoire, Jean-Louis Barrault, inoubliable mime Deburau des Enfants du Paradis.

Au balcon inférieur trônent, de gauche à droite, Juliette Binoche, Romy Schneider, Danny Boon, Sophie Marceau, Daniel Auteuil, Omar Sy, Catherine Deneuve, Karine Viard, Lino Ventura et Catherine Frot.

Et au milieu de cette galerie de stars, un anonyme, le regretté Albert Blanchard, natif de Chartres, acteur, ami des acteurs et grand passionné de cinéma, qui ne vit malheureusement jamais la fresque achevée.

Se rendre à la fresque « Mur de stars » (13, place de la porte-Saint-Michel).


« Chartres en scène »

À l’angle de la rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny et de la rue de la Volaille s’élève la fresque « Chartres en scène », dédiée au général Marceau, né à quelques dizaines de mètres de là, dans la rue qui porte son nom. Un « mural » de 170 m2, qui rend hommage au héros de l’armée révolutionnaire à travers le tournage d’un film qui lui est consacré.

Pour la petite histoire, Gilbert Coudène, l’un des co-créateurs de la coopérative lyonnaise CitéCréation, eut la surprise de découvrir que, pour son anniversaire, son équipe l’avait intégré à l’œuvre dans la peau du metteur en scène assis en bas à gauche.

Cette fresque murale en a remplacé une autre, représentant un côté de la rue de la Volaille, car celle-ci avait mal vieilli et qu’un problème d’infiltration d’eau rendait la rénovation du mur indispensable.

Se rendre à la fresque « Chartres en scène » (rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny).


Jean Moulin

C’est dans le cadre du Boulevard du Graff 2019 que le street artist anglo-australien Jimmy.C réalisa sur le pignon d’une maison de la rue de l’Étroit-Degré ce portrait géant de Jean Moulin, préfet d’Eure-et-Loir de janvier 1939 à novembre 1940 avant de devenir un héros martyr de la Résistance.

En plus de ce portrait, Jimmy.C a marqué les rues de Chartres de deux autres œuvres. Saurez-vous les retrouver ?

Se rendre à la fresque « Jean Moulin » (rue de l’Etroit-Degré).


Les fresques de Bel-Air

Si vous vous promenez du côté de la rue des Petites-Filles-Dieu ou autour du stade des Grand-Prés, un crochet par Bel-Air s’impose pour découvrir ou redécouvrir ses fresques géantes.

En rhabillant les façades défraîchies de quatre immeubles impersonnels, les fresques murales géantes de Bel-Air (4000 m2) ont redonné des couleurs à un quartier isolé et font aujourd’hui la fierté de ses habitants.

Pour la petite histoire, certaines figures marquantes du Bel-Air de l’époque, comme la boulangère, le gardien qui accueille les visiteurs ou la grand-mère qui lit des histoires aux enfants, ont été représentées sur les saynètes en trompe-l’œil.

Inaugurées en 2008, ces fresques, réalisées par l’entreprise CitéCréation autour de quatre thèmes – le centre-ville de Chartres, la Beauce, les parfums et les bords de l’Eure – symbolisent la volonté de la Ville d’inviter l’art dans tous les quartiers.

Se rendre aux fresque de Bel-Air (allée des Saules).


Découvrez les autres balades

Téléchargez gratuitement l'application Chartres

Cliquer pour accéder à Google Play (nouvelle fenêtre)

Cliquer pour accéder à l'App Store (nouvelle fenêtre)

Rejoignez-nous

Facebook – Ville de Chartres     Twitter – Ville de Chartres

YouTube – Ville de Chartres    Instagram – Ville de Chartres