Votre mairie – Ses grands projets

Résultats 2018

Le compte administratif 2018 de la Ville de Chartres retrace tous les mouvements comptables des différents budgets de la collectivité de l’année. Il a été exposé lors de la séance du conseil municipal du 20 juin 2019.


Les recettes de fonctionnement de la Ville

En 2018, elles se constituent d’une part de dotations de l’État, produits fiscaux, redevances d’occupation et produits des services pour un montant de 73 M€, et d’autre part de ressources bénéficiant aux investissements et réalisations patrimoniales de 34,5 M€.

Pour son fonctionnement quotidien, la Ville a perçu 27 M€ de produits fiscaux d’impositions directes (taxe d’habitation, taxes foncières sur les propriétés bâties et non bâties), 1,692 M € issus des droits liés aux cessions immobilières, ainsi que des produits exceptionnels de cessions de biens.

La Dotation globale de fonctionnement (DGF) s’est montée, quant à elle, à 6,362 M€. En investissement la Ville a bénéficié de subventions, notamment du Département (2,4 M€ pour le Pôle administratif et la Maison des syndicats), de l’État (475 000 €) pour la Maison des syndicats et diverses réfections dans les établissements scolaires ou cultuels) et de dotations ou fonds particuliers (1,2 M€ de taxe d’aménagement).


Du côté des dépenses

Les charges de personnel ont représenté près de 30 % des dépenses, et la réalisation d’opérations patrimoniales 22 %.

22,3 M€ ont été consacrés à des dépenses dites de gestion : dépenses liées au fonctionnement des services, à l’entretien des bâtiments, aux délégations de service consenties à des tiers (comme les services de l’Enfance délégués aux PEP 28).

6,28 M€ ont été versés aux associations sous forme de subventions, et 1,659 M€ ont été alloués au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS).

Enfin, les frais financiers et le remboursement du capital de la dette ont représenté respectivement 2,27 M€ et 6,29 M€.


Le compte administratif 2018 *

* Budgets consolidés hors budget Aménagements.

Les ressources financières de la Ville

Elles tiennent compte de :

  • la 17e baisse consécutive de la fiscalité locale ;
  • un niveau important d’investissements ;
  • une capacité de désendettement conforme aux objectifs du manda.

Consulter le rapport d'activité 2018 en ligne