Conseil municipal – Ville de Chartres

Votre mairie – Ses grands projets

Juillet-Août 2020

Tribune « Chartres à Gauche »

CONSTRUIRE UNE OPPOSITION À GAUCHE

Nous avons dit pendant notre campagne qu’il y a un combat politique urgent à mener, celui d’une gauche sociale, écologique, démocratique.

À tous les niveaux institutionnels du pays, seule une démocratie sociale et écologique permet de relever les défis auxquels la mondialisation libérale confronte les populations. Qu’il s’agisse de crise écologique, sanitaire, ou sociale, nous avons besoin de la puissance publique, de l’État, des collectivités territoriales et des municipalités. La commune demeure un rouage essentiel de la démocratie sociale que nous appelons de nos voeux, parce que son rôle est d’organiser des services publics de proximité, et qu’elle peut être un cadre bien informé et réactif.

Ici, à Chartres, en France, et ailleurs, l’accès aux biens fondamentaux est farouchement inégal.

Notre rôle en tant que représentants de l’opposition Chartres à Gauche sera de rendre visible ce qui ne l’est pas, de défendre celles et ceux qui sont laissés pour compte, celles et ceux qui ont été oubliés lors des mandatures précédentes.

Nous serons de la plus grande vigilance chaque fois que la démocratie ne sera pas respectée, chaque fois que les préoccupations environnementales seront négligées, chaque fois que les mesures proposées seront contraires à l’amélioration de la vie quotidienne des Chartraines et des Chartrains.

La pandémie a amplifié les inégalités. La municipalité de Chartres a géré cette crise a minima. Le rôle des associations a été fondamental. Il n’est pas normal qu’une puissance publique de proximité comme une municipalité ne soit pas la première à organiser la solidarité sociale.

Le monde d’après covid devrait naître ici. Il faut pour cela que notre citoyenneté soit plus vivante que jamais. Malgré le confinement, le désir et l’expression démocratiques ont perduré, comme en témoignent ces affiches sur les panneaux de libre expression : « Les premiers de corvée sont ceux qui tiennent le pays debout », « Revalorisez les salaires », « Du fric pour l’hôpital public »… ainsi que les rassemblements du 13 juin pour la régularisation de tous les sans papiers et du 16 juin en soutien à l’hôpital public. Nous assurons la population chartraine que nous continuerons à travailler avec tous ceux qui souhaitent une société plus juste, plus protectrice, plus soucieuse d’écologie, de santé, de culture et de démocratie. Nous souhaitons des conseils de quartiers qui ne soient pas verrouillés, où les solidarités entre habitants et associations deviennent des pratiques de fait.

Les Chartraines et les Chartrains de tous les quartiers peuvent compter sur notre fidélité aux engagements que nous avons pris devant eux et sur notre participation, à Gauche, à la vie de la cité.

Bon été à toutes et tous.

Jacqueline Marre, Boris Provost


Tribune « Chartres Écologie »

CHARTRES ÉCOLOGIE AU CONSEIL MUNICIPAL

À nos électeurs, à tous les Chartrains,

Notre équipe a recueilli 22,2% des voix le 15 mars 2020 : merci à tous ceux qui, prêts à modifier leurs modes de vie, ont voté en faveur d’un programme de transition écologique, et ainsi révélé l’existence d’une force citoyenne résolue à défendre activement la préservation du vivant et la réhabilitation d’une plus grande justice sociale dans la ville. Les clefs de l’Hôtel de Ville revenant pour un quatrième mandat à la même majorité municipale, notre tâche s’inscrira dans une opposition constructive autant que vigilante. Quatre élus représenteront Chartres Ecologie, dont la tête de liste ne fera pas partie : Chantal Vinet ne souhaite pas, après un mandat passé dans l’opposition à cette majorité de 2001 à 2007, en renouveler l’expérience.

Mais une association issue de Chartres Ecologie est sur le point d’être créée, qui, forte des compétences réunies et de l’attente des Chartrains, mettra en oeuvre dans tous les quartiers des actions correspondant au programme que la liste a défendu. Nul doute que le Maire saura prêter une oreille attentive aux propositions que nous ferons : n’est-ce pas ce qui a été annoncé le soir même de l’élection par le gagnant?

Entre-temps, le maire a affirmé «gérer» l’épidémie de coronavirus. Par la communication, sans concertation ni transparence, pendant le confinement comme au moment de la réouverture des écoles.

Cette expérience de la pandémie annonce de probables autres désastres si l’on laisse filer le gaspillage des ressources naturelles. L’avenir dira assez vite qui avait raison dans son programme, de Chartres Ecologie ou du maire : planter des arbres ou les détruire, cultiver l’espace naturel en vue de nourrir la population ou bétonner la ville sous prétexte de la transformer, donner leurs chances aux producteurs de ressources vivrières et aux artisans ou attirer la grande distribution et les chaînes. L’heure est forcément à la sobriété, à la solidarité, à l’économie de proximité. Laissons quelques jours encore à la «nouvelle» équipe pour créer comme cela est fait dans tant d’autres villes des dispositifs d’aide aux commerces nécessaires lésés par la crise, aux citoyens exposés à la pauvreté, pour travailler à la protection de l’air en réduisant la circulation, en installant un réseau de pistes cyclables, pour ouvrir des maisons médicales. Et avec les artistes, il faudra encore repenser la culture, ainsi que les animations : mieux qu’à rassembler les foules, l’heure est à inventer d’autres formes du rêve et de l’évasion.

Quels que soient les périls d’un endettement bien antérieur à la crise, et malgré des choix qui engagent dangereusement la ville, c’est-à-dire nous tous, l’après, même à Chartres, sera différent : le mirage de la rentabilité et du profit cédera à l’urgence de vivre plus près d’une nature et d’un patrimoine en eux-mêmes inestimables. La dynamique de la campagne et celle des solidarités nouées au cours du confinement ont tracé la voie. Continuons.

Les Élus de Chartres Écologie : contact@remove-this.chartresecologie.fr


Tribune « Avec vous, osons Chartres autrement ! »

Chères Lectrices, Chers Lecteurs,

A l’occasion de cette toute première tribune, nous souhaitions tout d’abord remercier toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés pour l’organisation du scrutin du 15 mars dernier : élus, fonctionnaires, assesseurs, agents, ont fait vivre notre démocratie.

Le 1er tour de ces élections municipales s’est tenu dans un contexte inédit de crise de la COVID-19. L’abstention a été massive, supérieure au scrutin de 2014, si bien que plus d’un Chartrain sur deux ne s’est pas déplacé.

Nous tenons, à nouveau, à remercier chaleureusement les 1367 électeurs qui ont apporté leur suffrage à notre liste « Avec vous, osons Chartres autrement ! ».

Les résultats du 1er tour sont sans appel. Avec 50,32% des suffrages exprimés, les électeurs ont choisi de donner à la liste du Maire sortant, Jean-Pierre Gorges, une majorité. Il n’y a donc pas eu de second tour. Je félicite Jean-Pierre Gorges pour sa victoire.

Dans un esprit Républicain, je salue également les résultats des autres listes qui étaient en lice. Les résultats de ce scrutin montrent la volonté des Chartraines et des Chartrains de réussir la transition écologique. Je partage sincèrement cet objectif.

Cette campagne a été l’occasion de vous démontrer que notre équipe était composée de Chartraines et de Chartrains bienveillants, proches de vous, soudés et tournés vers l’intérêt général. Notre équipe restera soudée à l’avenir. Les trois élus de notre liste incarneront une opposition vigilante et constructive, soucieuse de défendre au mieux les intérêts de toutes les Chartraines et de tous les Chartrains. Aussi, nous continuerons d’aller au contact, d’être présents sur le terrain, d’aller à votre rencontre car c’est notre ADN.

Alors que nous partions de zéro, nous sommes aujourd’hui un collectif fort, qui pèsera, j’en suis certain, dans la vie publique locale à l’avenir. Siéger en votre nom au sein de ce Conseil Municipal est un honneur !

C’est pourquoi, dans l’intérêt supérieur de toutes les Chartraines et de tous les Chartrains je nous souhaite à tous, collectivement, un mandat réussi qui soit en mesure de répondre aux attentes de tous nos concitoyens.

Contacts :

Réseaux sociaux #avecvousosonschartresautrement :


Tribune de la majorité

MERCI !

Nous voulons d’abord remercier tous ceux qui ont voté pour notre liste et lui ont permis de l’emporter dès le premier tour. En charge pour six ans de la vie quotidienne des Chartrains et de l’avenir de Chartres, nous respectons ceux qui ont fait un autre choix.

Et comment en vouloir aux abstentionnistes, quand les plus hautes autorités multipliaient les messages contradictoires ? Le « en même temps » a connu des jours meilleurs…

Nous avons été heureux et fiers de constater que les quartiers nous ont donné nos plus beaux scores. Mieux encore, jamais notre avance sur la liste qui nous suit n’avait été aussi large.

Tout ceci nous oblige.

Nous avons élu notre maire et ses adjoints. Notre équipe, expérimentée et rajeunie est désormais au travail.

Votre vote seul légitime nos engagements. Car nous ne sommes les prisonniers d’aucune idéologie, d’aucun parti, d’aucune classe, d’aucune communauté…

Les deux premiers conseils municipaux se sont déroulés dans une ambiance sereine et nous avons fait en sorte que les oppositions soient représentées dans le plus grand nombre d’instances et de commissions municipales.

C’est dire si nous comprenons mal la démission de la tête de la liste classée en deuxième position. Cette personne avait déjà vécu un mandat municipal après 2001, elle avait déjà quitté la scène en cours de mandat.

Cette « écologiste » s’était surtout manifestée par un soutien au combat… des Tchétchènes…

Tête de liste et donc implicitement candidate à la fonction de maire de tous les Chartrains, elle n’a pas accepté le résultat du vote démocratique. C’est son choix : elle aime mieux faire parler les arbres qu’écouter la voix des Chartrains...

À l’heure où vous nous lisez, les habitants des communes de Chartres métropole ont tous renouvelé leurs municipalités. Chartres métropole va donc pouvoir mettre en place son Conseil communautaire, et ses élus choisir leur exécutif.

Nous vous présenterons ensuite l’articulation de notre programme d’action. Votre ville, votre agglomération disposent d’atouts considérables. À commencer par cette complémentarité entre ville et campagne où personne n’est oublié.

La preuve en est le fonctionnement exemplaire de nos services communs pendant la période de confinement. Cette tribune est d’abord l’occasion de leur rendre hommage.

Bel été à tous !

Les Élus de la majorité municipale