Conseil municipal – Ville de Chartres

Votre mairie – Ses grands projets

Septembre 2020

Tribune « Chartres Écologie »

COMPLEXE CULTUREL ET SPORTIF AU POLE GARE
La sage leçon d’une consultation

Aucun des « grands projets » du troisième mandat du maire-président n’est abouti malgré les nombreuses études et dépenses qui leur ont été consacrées.

Après trois enquêtes publiques, différentes demandes de permis de construire et plusieurs recours, qui auraient dû faire réfléchir les initiateurs, la construction du « zénith », prévue depuis 8 ans, est peut-être imminente.

D’ailleurs un panneau de chantier a été ostensiblement posé sur le terrain pendant la campagne électorale laissant penser que le projet était prêt à sortir de terre.

Pourtant il restait à franchir un dernier obstacle, imposé par le Tribunal administratif d’Orléans, à savoir permettre au public de donner son avis via une procédure de participation, dernière étape close le 22 juillet.

Ainsi 315 personnes ont déposé leurs observations sur un registre électronique. 187 se sont clairement positionnées contre le projet en avançant de solides arguments, alors que 117 ont simplement applaudi et que 11 autres ne se sont pas vraiment prononcées. Pour nous, le verdict est sans appel, même si la Ville de Chartres, juge et partie, doit légalement en écrire la synthèse.

Ce projet ne fait pas du tout l’unanimité. L’association « Épargnez-nous ! » qui défend les intérêts des habitants du quartier de l’Épargne, en première ligne, s’est dressée plusieurs fois contre cette construction.

Voici les principales critiques à apporter au projet et reprises par de nombreux Chartrains :

  1. L’implantation retenue en centre-ville est mauvaise : petit terrain, accès difficile, embouteillages inévitables, proximité d’habitation, nuisances multiples, etc.

  2. La salle est surdimensionnée par rapport au réel besoin. À Chartres les compétitions de handball ne nécessitent pas 3 810 places, 2 500 seraient suffisantes, à l’instar de villes comparables.

  3. En conséquence, le coût du projet est exorbitant : il est passé de 30 à 60 millions d’euros, (47 millions HT pour les seuls travaux bâtiment), ce qui ne manquera pas de creuser les dettes de Chartres et de son agglomération, qui sont déjà très lourdes.

Dans l’intérêt général, nous pensons et affirmons aujourd’hui, comme lors de notre campagne, qu’il est totalement irresponsable de poursuivre tel quel un projet si mal pensé et si coûteux.

Il était, et il est encore, possible de stopper la machine infernale. Il suffirait de s’inspirer de l’avis d’honnêtes citoyens : il faut réduire la capacité de ce projet de salle et l’implanter dans un site adapté, à côté de ChartrExpo par exemple, dans l’intérêt des riverains comme du public.

Les Élus de Chartres Écologie : contact@remove-this.chartresecologie.fr / www.chartresecologie.fr


Tribune « Chartres à Gauche »

AU CONSEIL MUNICIPAL : PREMIÈRES RÉACTIONS.

Depuis le déconfinement, se sont déroulés trois conseils municipaux auxquels Chartres à Gauche a déjà participé. Voici nos premières impressions :

  • c’est quelques jours seulement avant le conseil que nous découvrons des dossiers quelquefois très volumineux ; il n’est pas facile d’assimiler à temps l’information et de nourrir la discussion dans ces conditions.

  • À nos interventions concises, le maire répond trop longuement et se donne toujours le dernier mot : curieuses manières de débattre !

  • Une conseillère d’opposition a décidé de ne pas siéger : elle a été la cible par deux fois de remarques grossières et hors de propos. Curieuse manière de respecter l’opposition !

  • Plus généralement, nous avons bien compris que nous sommes face à une équipe qui a défini un cap il y a vingt ans et qui ne voit pas le monde changer autour d’elle. Les conseillers de la majorité n’expriment leur solidarité que par le silence...

Ses choix politiques sont déjà apparus clairement, ce qui nous a conduits à réagir. Nous étions déjà intervenus, début juillet, sur le manque de projets d’animations pour les adolescents pendant cet été. Le maire a répondu que c’était d’abord aux parents de s’occuper de leurs enfants ! Mais à quoi sert une municipalité s’il s’agit seulement d’en référer aux responsabilités individuelles, sans travailler aux solidarités collectives, particulièrement dans des moments aussi difficiles ?

Autre exemple : quand nous avons suggéré d’étendre à toute la ville la présence d’un conseil de quartier, comme il en existe, par obligation de la loi, à Beaulieu-Les Clos, il nous a été répondu qu’un tel conseil fonctionne bien mais qu’il n’y en a pas besoin ailleurs. Comprenne qui pourra ! Chartres à gauche, au contraire, propose de développer les services à la population et de favoriser l’expression des chartrains dans la vie de leur cité.

Le maire se targue d’un solide socle électoral alors que l’abstention est massive, croissante, structurelle. Voilà le défi : redonner l’envie de débattre, mais surtout de décider, d’agir, à tous ceux qui en ont assez de cette société verrouillée ; d’autant que cette rentrée est marquée par l’aggravation d’une crise multiforme, sociale, sanitaire, écologique. Nous allons travailler, quant à nous, à rassembler les forces de la solidarité pour y faire face.

Jacqueline Marre : jacqueline.marre@remove-this.ville-chartres.fr

Boris Provost : boris.provost@remove-this.ville-chartres.fr


Tribune « Avec vous, osons Chartres autrement ! »

UNE RENTRÉE DÉCISIVE – UNE FEUILLE DE ROUTE AMBITIEUSE

A l’occasion de cette rentrée 2020 qui va être cruciale sur le plan économique et social et voir la mise en place de nombreux protocoles sanitaires du fait de la crise que nous traversons, nous tenions à rappeler ici même que les élus de notre liste « Avec vous, osons Chartres autrement » sont à votre disposition et à votre écoute.

Cette rentrée sera également l’occasion pour nous d’entrer dans le vif des sujets inhérents au Conseil Municipal. Pour cela, à travers les commissions auxquelles nous sommes rattachés, nous serons force de propositions et veillerons à défendre toutes les initiatives qui permettront d’engager la ville dans les objectifs qui sont les nôtres, à savoir :

  • Un développement économique tourné vers l’avenir, qui facilite le développement des entreprises locales et met en valeur nos commerces et artisans locaux ;
  • Une transition écologique ambitieuse et réaliste ;
  • Des mobilités propres et accessibles à tous ;
  • Des investissements en faveur de la jeunesse et de la solidarité ;
  • Une approche qui prend soin de tous en luttant contre la désertification médicale et en soutenant les initiatives du Centre Intercommunal d’Action Sociale ;
  • La rénovation et la préservation de son patrimoine matériel et immatériel ;
  • La valorisation de son offre touristique ;
  • Une démarche d’écoute qui associe l’ensemble de ses membres aux décisions structurantes.

Pour y parvenir, nous militerons pour orienter les marges de manoeuvre budgétaires existantes vers les services du quotidien attendus par les Chartraines et les Chartrains (transition écologique, mobilité, santé, action sociale, culture...) plutôt que vers de nouveaux grands projets.

Par ailleurs, même si à l’occasion de notre toute première tribune consacrée au Rapport d’activité 2019 de la Ville de Chartres notre liste a salué la politique volontariste de l’actuelle municipalité en faveur de la baisse des taux de la fiscalité locale, nous n’en resterons pas moins vigilants au regard de la dynamique de la dette par habitant qui est en augmentation sensible et risquerait d’être difficilement soutenable si elle devait être renouvelée tous les ans.

Pour conclure cette tribune de rentrée, nous souhaitons souligner qu’à l’instar de ce que nous avons toujours soutenu, nous continuerons à incarner une opposition vigilante et constructive, soucieuse de défendre au mieux les intérêts de toutes les habitantes et de tous les habitants de notre ville.

Gardons confiance en nos gouvernants pour que chacune et chacun, malgré les circonstances inédites que nous traversons, connaisse la meilleure rentrée possible !

Contacts :

Réseaux sociaux #avecvousosonschartresautrement :


Tribune de la majorité

HEUREUX DE RENTRER AVEC VOUS

En cette rentrée, les élus de la majorité municipale ont une pensée amicale pour les 3 000 enfants de Chartres qui vont retrouver l’école. Pour notre part, nous avons tout mis en oeuvre pour que ce soit dans les meilleures conditions possibles. Comme vous, nous sommes pour beaucoup des pères et des mères de famille, des parents ! Un tiers du budget de fonctionnement de la Ville va ainsi à ces enfants, bien au-delà de leur seule vie scolaire.

Nous nous réjouissons également du retour progressif des activités qui font l’existence belle et conviviale, les rencontres sportives, les manifestations culturelles, les voix des théâtres, les animations de toutes nos associations. Le débat politique s’est poursuivi à bas bruit pendant ces vacances, et pourquoi pas ! Nos opposants continuent de s’attaquer à nos projets, contestent la grande salle de sports et de spectacles que beaucoup d’entre vous attendent. Déjà, ils refusaient l’Odyssée, le jugeaient démesuré : vous avez tranché, nous avons dû l’agrandir. Ils prétendaient, savantes démonstrations à l’appui, que les murs de l’Hôtel des Postes ne supporteraient jamais les livres d’une médiathèque. L’Apostrophe est un triomphe ! Mais ils persistent dans leurs petits comptes dans leurs petits coins. Qu’ils demandent donc leur avis aux spectateurs à l’étroit dans la salle Jean Cochet, ou aux amateurs de concerts, frustrés de ce que leurs artistes préférés ne veulent plus se produire dans les conditions techniques, désormais dépassées, des salles de ChartrExpo. Quel manque d’ambition pour Chartres ! Si les bâtisseurs de la cathédrale de Chartres les avaient écoutés, Notre Dame serait restée une crypte ! Décroissance oblige, non ?

Où en serait votre sécurité, ou cette propreté qui fait la fierté des Chartrains qui reçoivent des visiteurs ? Quand les Parisiens en sont réduits à chasser les rats pendant que leurs élus refoulent les banlieusards de leurs rues ?

Nous avons quant à nous la chance de vivre en bonne intelligence avec tous les habitants de notre communauté d’agglomération. À cet égard, nous sommes heureux de souligner la réélection de notre maire à la présidence de Chartres Métropole. 91% des voix ! Nous n’aurons pas la cruauté de donner le score de son concurrent, porteur fatigué de slogans idéologiques, sous les yeux étonnés et presqu’amusés d’élus qui se battent chaque jour avec la réalité et ne se payent pas de mots. Ce jeune homme aux vieilles lunes était bien à l’image de sa tête de liste à Chartres, démissionnaire sitôt qu’élue et qui tente d’expliquer sur un blog partisan à l’audience confidentielle, qu’elle entend bien peser de tout son poids évanescent sur la vie des Chartrains…

Heureusement, septembre est là, la vie fait sa rentrée et balaie tout cela.

Les Élus de la majorité municipale