Parrainage des élus : accompagnement des jeunes Chartrains vers l'emploi et l'indépendance

Vivre à Chartres

Vivre à Chartres

Parrainage des élus : accompagnement des jeunes Chartrains vers l'emploi et l'indépendance

Les élus de Chartres accompagnent les jeunes Chartrains dans leur recherche d'emploi, de stage, mais aussi dans leur prise d’indépendance, avec l'opération parrainage des élus.


Pour qui ?

Le dispositif est gratuit, ouvert à tout jeune Chartrain qui souhaiterait l'intégrer.

Limite d'âge : 26 ans, extensible à plus selon la situation (l'intention est d'aider l'installation dans la vie active ou vie d'adulte indépendant).


Pour quels objectifs ?

Le dispositif de parrainage des élus a pour objectif de vous accompagner sur deux aspects : l'accès à l'emploi et l'indépendance.

Et puisque chaque situation est différente, ce parrainage agira au cas par cas pour évaluer votre situation globale, les difficultés que vous pouvez rencontrer, pour trouver des solutions adaptées.

L'accès à l'emploi

Les élus pourront vous accompagner sur la rédaction de CV, la préparation à un entretien d’embauche, et vous donner accès à des stages professionnalisants et premiers contrats d’embauche. Ayant l’habitude de côtoyer de nombreuses entreprises de l’agglomération, les élus mettront en effet ce carnet d’adresse à votre profit et vous aideront à trouver une entreprise correspondant à votre projet et profil.

Ils vous aiguilleront également vers des formations spécifiques si nécessaire.

L'indépendance

Au-delà de l'emploi, une aide vous sera apportée sur tous les points liés à l'indépendance : aides administratives pour toutes démarches, dont l'accès au logement, aux soins, aux aidants, aides juridiques de toutes sortes, aide à la gestion d'un budget, etc.


Quels élus participent ? Et comment choisissent-ils leurs filleuls ?

Le dispositif mobilise tous les élus de l'équipe municipale, adjoints au maire et conseillers municipaux (hors ceux de la liste Chartres Écologie, qui n'ont pas souhaité s'y associer) et à travers eux, leurs réseaux professionnels, leur expérience du travail et leur connaissance de l'administration.

Ce dispositif est imaginé sur la base du volontariat, chaque élu peut choisir son ou ses « filleuls », pour lesquels il se sera reconnu le plus qualifié au regard de ses délégations ou de son parcours professionnel.

L'objectif est ensuite de créer un vrai lien entre filleul et parrain, pour construire une relation forte et durable. C'est en connaissant le mieux la situation du jeune, ses projets, ses craintes, ses souhaits, que l'élu pourra le conseiller au mieux et le mettre en relation avec les entreprises les plus cohérentes avec son projet professionnel.


Comment s'inscrire au dispositif de parrainage des élus ?

Informations et inscription auprès de Bouchra Douhabi, chargée de mission :


Témoignages d'élus

Karine Dorange, 3e adjointe au maire

Entre 2014 et 2020, j'ai suivi deux jeunes, avec lesquels ça s'est très bien passé.

L'une était bilingue mais un peu perdue. Je l'imaginais bien dans l'accueil hôtelier. Je l'ai aidée à travailler sur elle-même pour trouver sa voie et un logement. Finalement, elle s'est dirigée vers le commerce avant de faire carrière dans l'hôtellerie. Elle s'est posée, s'est mariée, a eu un bébé et vit maintenant en famille dans le sud de la France.

Avec un autre, le processus a été beaucoup plus long. Il a eu une enfance très difficile. Il a galéré mais il avait envie de s'en sortir. J'ai dû tout lui apprendre : à faire un budget, un CV, à prendre une mutuelle. On a commencé par remettre à jour les papiers d'identité, après on a réglé les dettes. Il m'a dit un jour : « On ne m'a jamais expliqué qu'il fallait faire tout ça ». J'ai trouvé un poste d'agent d'entretien à ce jeune et il l'occupe toujours. Il a maintenant une trentaine d'années, il a construit sa vie, il a son logement.

Guillaume Bonnet, , 6e adjoint au maire

Il y a quelques années, j'ai accompagné un jeune qui n'était pas allé jusqu'au bac. Il souhaitait travailler dans le secteur sanitaire et en particulier après de jeunes en difficulté. Sans formation, ce n'était pas possible dans un premier temps. Alors je lui ai conseillé de rechercher un emploi de vacataire en Ehpad, établissements qui intègrent volontiers des jeunes sans diplôme pour les former aux métiers d'accompagnement à la personne. En travaillant un temps à l'Ehpad de l'Hôtel-Dieu, il s'est forgé une expérience dans ce domaine. Et quand il a candidaté pour un poste faisant fonction d'éducateur pour enfants, il a été pris, ce qui lui a permis de s'engager dans une formation qualifiante.

Nous ne nous substituons pas aux professionnels. Nous orientons les jeunes vers les structures les plus opportunes et nous les faisons profiter de nos contacts dans le monde économique et les services. Nous trouvons l'entreprise et la Mission locale se charge de signer le contrat de stage, au cours duquel l'entreprise en question pourra jauger le jeune. Avant cela, nous l'évaluons aussi de notre côté en testant par exemple sa motivation ou sa capacité à respecter des horaires et à se lever le matin.

Informations et inscription

Bouchra Douhabi
Chargée de mission

Courriel : bouchra.douhabi@remove-this.agglo-ville.chartres.fr

Tél. 02 37 91 36 33 / 07 89 06 87 25

Téléchargez gratuitement l'application Chartres

Cliquer pour accéder à Google Play (nouvelle fenêtre)

Cliquer pour accéder à l'App Store (nouvelle fenêtre)

Rejoignez-nous

Facebook – Ville de Chartres     Twitter – Ville de Chartres

YouTube – Ville de Chartres    Instagram – Ville de Chartres